Première rencontre expérimentale dans le cadre de la Fondation Nivel

Tribune de Strasbourg-OL
Supportérisme
12/03/2019

La rencontre de Ligue 1 Conforama entre le RC Strasbourg Alsace et l’Olympique Lyonnais a marqué le début d’une expérimentation innovante en matière de prévention, d’anticipation et de dialogue avec les supporters.

Sous l’égide de la Fondation Nivel, un groupe de travail, composé de la Fédération Française de Football, de la Division Nationale de Lutte contre le Hooliganisme, de l’Association Nationale des Supporters, de la Ligue de Football Professionnel et de différents experts des questions de supportérisme, a prévu de tester, jusqu’à la moitié de la saison 2019/2020, un dispositif sur plusieurs rencontres de Ligue 1 Conforama et Domino’s Ligue 2.

La Fondation Nivel a été créée en octobre 2000 à l’initiative de la Fédération Allemande de Football (Deutscher Fussball-Bund), avec la participation de la Fédération Française de Football, de l’UEFA et de la FIFA. La Fondation porte le nom de Daniel Nivel, gendarme très grièvement blessé par des hooligans allemands à Lens en marge d’un match de la Coupe du Monde de football en 1998. Son objet est de prévenir les incidents autour des matches de football, particulièrement ceux opposant des supporters aux forces de police. Pour cela, la Fondation Nivel encourage et finance des recherches sur les violences dans le football et sur les moyens de les prévenir.

Une première réussie


L’instauration dans chaque club d’un « référent supporters » par la loi du 10 mai 2016 a permis de renforcer les interactions entre les clubs et leurs supporters. La nomination d’un policier référent s’inscrit dans la lignée de la volonté d’étendre le modèle du référent supporters aux relations entre les supporters et les forces de l’ordre, au travers d’une expérimentation avec les supporters en déplacement. Le public visiteur ne dispose généralement que de peu de repères et d’interlocuteurs réguliers du côté des forces de l’ordre. Un dialogue clair et apaisé des supporters visiteurs avec les forces de l’ordre doit être favorisé.

La nomination d’un « policier référent » au sein des forces de l’ordre s’inscrit dans un objectif de bon déroulement des déplacements de supporters dans les sites pilotes. Ce policier fait alors office de point de contact unique et privilégié des référents supporters et des supporters en déplacement.

De l’avis de l’ensemble des acteurs concernés, la première rencontre expérimentale fut une réussite. L’anticipation et la bonne préparation de la rencontre entre les différents acteurs a permis au policier référent, en lien avec le référent supporters, de dialoguer sereinement avec les groupes de supporters lyonnais, de les informer des mesures de sécurité applicables au stade de la Meinau à l'occasion de leur déplacement, et de faire le lien avec le chef du dispositif d'ordre public de la DDSP 67.

Cette expérimentation a vocation à se poursuivre à Strasbourg, avec le soutien de la préfecture du Bas-Rhin, de la DDSP 67, de la Division Nationale de Lutte contre le Hooliganisme, de la FFF, de la LFP, de l’ANS et du RC Strasbourg. Elle sera, dans un second temps, appliquée dans plusieurs autres stades de Ligue 1 Conforama et Domino’s Ligue 2. Une évaluation du dispositif sera effectuée en fin de saison et au cours de la saison 2019/2020.

La LFP tient à remercier l’ensemble des acteurs impliqués dans ce projet et réitère sa volonté de renforcer et contribuer au dialogue entre les différents acteurs, au travers de l’expérimentation de la Fondation Nivel mais aussi de nombreuses autres actions, afin d’améliorer l’accueil de tous les supporters en déplacement.








L'email a bien été envoyé
OK